Augmentation de l’utilisation des pistes préférentielles à Brussels Airport par Belgocontrol en 2017

Augmentation de l’utilisation des pistes préférentielles à Brussels Airport par Belgocontrol en 2017

Belgocontrol fait le bilan annuel de l’utilisation des pistes à Brussels Airport. En 2017, les trois pistes préférentielles (25R, 25L et 19) ont pu être utilisées pour 85% des mouvements à l’aéroport. Dans 15% des cas, les contrôleurs aériens ont dû avoir recours à des configurations de pistes alternatives pour garantir la sécurité aérienne. Le nombre d’atterrissages sur la piste 01 est au plus bas depuis 15 ans.

Mercredi 10 janvier 2018 


Le choix des pistes en service est opéré par Belgocontrol en fonction des règles définies par le Ministre de la Mobilité, du système préférentiel de l’utilisation des pistes (également défini par les autorités fédérales en fonction de la période de la journée et du jour de la semaine) et surtout des conditions météorologiques ainsi que de la disponibilité des pistes. Lorsque les conditions l’exigent (météo, travaux sur les pistes, équipements de navigation, etc.), des configurations de pistes alternatives doivent être utilisées afin de garantir la sécurité aérienne, les avions devant décoller et atterrir face au vent. 

En 2017, Belgocontrol a eu moins recours à ces configurations de pistes alternatives. Ainsi, la piste 07R a été utilisée pour 9,6% des décollages (contre 14,3% en 2016) et la piste 01 pour 8,8% de l’ensemble des atterrissages à Brussels Airport (contre 12,3% en 2016). 

Moins de travaux, moins de vent de secteur Nord-Est

La variation 2016-2017 s’explique principalement par deux causes. 

Premièrement, la disponibilité des pistes. Les pistes principales étaient disponibles plus souvent, en raison de plus petits travaux d’entretien qu’en 2016 et les années précédentes. 

La direction du vent est l’autre facteur clé. Contrairement aux années précédentes, les vents de secteur Nord-Est, qui peuvent entraîner selon leur intensité une utilisation de la configuration de pistes alternatives 01/07R pour des raisons de sécurité aérienne, ont été beaucoup moins fréquents en 2017. Sur l’ensemble de l’année écoulée, le vent était orienté de secteur Nord-Est pendant 1.250 heures contre près de 1.700 heures en moyenne par année sur les dix dernières années. Rappelons que les vents dominants sont orientés de secteur Sud-Ouest, soit dans l’axe des pistes principales 25R et 25L de Brussels Airport. 

 Johan Decuyper, CEO de Belgocontrol : « Les chiffres réels peuvent objectiver le débat public sur les activités aéroportuaires. Nous voulons contribuer à ce débat de façon constructive. C’est la raison pour laquelle nous investissons dans des systèmes de monitoring des opérations. Nous communiquons aussi les données disponibles pour informer au maximum toutes les parties prenantes. »

Données chiffrées par piste

L’utilisation des pistes en 2017 s’est traduite par la répartition suivante du nombre de décollages et d’atterrissages sur les différentes pistes (voir images).  Les nombres de décollages et d'atterrissages indiqués peuvent légèrement différer des statistiques publiées sur BATC .be en fonction de la définition choisie : prise en compte ou non des vols d’hélicoptères, comptabilisation des touch&go, des go-arounds, etc.  

Nombre d'atterrissages par piste (2013-2017)
% d'atterrissages par piste (2013-2017)
Nombre de décollages par piste (2013-2017)
% de décollages par piste (2013-2017)