Belgocontrol réalise de très bons scores au niveau de la ponctualité au premier semestre

Belgocontrol réalise de très bons scores au niveau de la ponctualité au premier semestre

Malgré l’augmentation générale du trafic aérien en Europe, les résultats de Belgocontrol en termes de ponctualité sont, à nouveau, très bons. Avec seulement 0,06 minute de retard moyen par vol en route au cours du premier semestre, l’entreprise enregistre un des meilleurs taux de ponctualité du FABEC (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, France et Suisse). Le nombre de mouvements aériens est en augmentation de près de 3%. Au total, 537.313 vols ont été guidés en toute sécurité par les contrôleurs aériens de Belgocontrol du 1er janvier au 30 juin.


> Téléchargez le rapport de performance complet ici <


Au cours du premier semestre de 2018, nous observons les résultats suivants (que nous comparons avec la même période de 2017) :

En termes de mouvements, Belgocontrol a contrôlé un total de 537.313 vols (+2,9%), avec les tendances suivantes :

  • augmentation au centre CANAC 2 (294.210 mouvements, +3,8%) et aux aéroports d’Anvers (30.256 mouvements, +10%), de Charleroi (48.468 mouvements, +4,4%) et de Liège (29.516 mouvements, +9,5%) ;
  • diminution à Brussels Airport (114.112 mouvements, -1,8%) et à Ostende (20.751 mouvements, -3,5%).

En termes de sécurité aérienne, un incident de catégorie B (majeur) a été enregistré. Un deuxième incident est en cours d’investigation.

En termes de ponctualité, Belgocontrol enregistre une très bonne performance. Au niveau des vols en route, le retard moyen par vol est de 0,06 minute (3,6 secondes). Par comparaison, le retard moyen par vol pour l’ensemble des centres de contrôle en route du FABEC (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, France et Suisse) est de 1,06 minutes (63,6 secondes). En ce qui concerne les vols en arrivée à nos aéroports, le retard est en diminution de 22%.

Les unités de service en route sont en augmentation (1.273.159 unités ou +3,4%).

Les unités de service ‘Terminal’ sont en augmentation de 4,7%, avec la répartition suivante :

  • 78.438 unités ou +2,2% à Brussels Airport ;
  • 2.323 unités ou +21,5% à l’aéroport d’Anvers ;
  • 15.554 unités ou +5,4% à l’aéroport de Charleroi ;
  • 17.274 unités ou +16% à l’aéroport de Liège ;
  • 2.096 unités ou -0,6% à l’aéroport d’Ostende.

En termes financiers, le chiffre d’affaires est en augmentation et a atteint 115,3 millions d’euros à la fin du premier semestre de 2018 (+3,1%). Le résultat intermédiaire (5,7 millions d’euros) est en diminution, ce qui s’explique par des amortissements d’investissements plus importants.