Collaboration entre Belgocontrol, la SOWAER et la Défense : nouveau radar à Florennes

Installé sur une tour de 30 mètres de haut, le nouveau radar de Belgocontrol est opérationnel depuis ce matin. Il fournit des informations essentielles aux contrôleurs aériens et ce à la fois pour l’aéroport de Charleroi, la base aérienne de Florennes et le survol de la Belgique. Belgocontrol a investi cinq millions d’euros dans la nouvelle installation technique.

Mercredi 12 juillet 2017 


Le nouveau radar affichera sur les écrans des contrôleurs aériens la position précise des avions en approche pour l’aéroport de Charleroi et la base militaire de Florennes. De plus, il permet de mieux surveiller le trafic en vol au-dessus des Ardennes dans un rayon de 220 km. 

À terme, le nouveau radar de Florennes remplacera le radar d’approche actuel de Charleroi. Il servira à la fois à Belgocontrol et à la Défense. Cette réalisation s’inscrit dans le partenariat renforcé entre les deux institutions. 

L’aménagement du site de Florennes et la construction du nouveau radar de surveillance se sont faits en étroite collaboration avec Société Wallonne des aéroports. La SOWAER, chargée de la construction du bâtiment technique et de la sécurisation du site, est propriétaire des lieux, tandis que le radar et toute la technologie installée à Florennes sont la propriété de Belgocontrol. 

L’image du trafic aérien en Belgique est constituée sur base des observations de neuf capteurs radar répartis sur six sites de Belgocontrol (Bruxelles-National, Bertem, Florennes, Liège, Ostende et Saint-Hubert), complétée par un radar de la Défense et différents radars à l’étranger. 

Au total, Belgocontrol a investi 16 millions d’euros dans la modernisation de ses installations radar ces dernières années, dont cinq millions à Florennes. 

Le nouveau radar de Florennes est installé sur une tour de 30 mètres de haut
Montage du radar de Florennes par les équipes techniques de Belgocontrol