Johan Decuyper, le CEO de Belgocontrol, à la tête du FABEC

Depuis aujourd’hui, Johan Decuyper préside le groupe des CEO du FABEC, le bloc d’espace aérien fonctionnel qui regroupe la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg, la France et la Suisse dans le cadre du Ciel unique européen. Avec ses partenaires, Belgocontrol veut renforcer le rôle du FABEC comme plateforme de coopération au cœur du plus important espace aérien en Europe.

Jeudi 14 décembre 2017

Avec 5,8 millions de mouvements aériens contrôlés par an, les partenaires du FABEC (Functional Airspace Bloc Europe Central) gèrent plus de la moitié du trafic aérien en Europe. De par sa taille et sa position centrale, le FABEC est la pierre angulaire du Ciel unique européen, l’initiative lancée par l’Union européenne pour une meilleure intégration des espaces aériens en Europe. L’objectif du FABEC est de faire des espaces aériens belge, allemand, luxembourgeois, néerlandais, français et suisse un continuum axé sur la sécurité, l'efficacité et le développement durable.

C’est la première fois qu’un Belge accède à la tête du Conseil stratégique des prestataires de service de la navigation aérienne du FABEC (ANSP Strategic Board). Belgocontrol va jouer un rôle actif au sein de l’organisation ainsi que du Ciel unique européen, ce qui aura aussi une incidence positive sur l’ensemble du secteur de l’aviation en Belgique.

Le FABEC comme plateforme d'échange

Durant sa présidence, Johan Decuyper veut renforcer le rôle du FABEC en tant que plateforme d’échange et de coopération, tant au niveau opérationnel que technologique. Des partenariats forts entre les prestataires de service de la navigation aérienne des six pays ainsi qu’EUROCONTROL sont en effet nécessaires pour atteindre d’excellentes performances de sécurité, de fluidité et de capacité du trafic aérien dans l’espace du FABEC.

Vu la croissance du trafic aérien dans le monde, il convient également d’élaborer des stratégies pour gérer efficacement l’augmentation du nombre de mouvements aériens et la réorganisation de l’espace aérien au bénéfice de tous les usagers, tant civils que militaires. Le FABEC est la plateforme idéale pour mener cette réflexion, compte tenu de l’importance de l’espace aérien géré par l’organisation.

De plus, le FABEC est l’interlocuteur privilégié pour l’Union européenne dans le cadre de l’initiative du Ciel unique européen.

Johan Decuyper, CEO de Belgocontrol : « Pour que le FABEC soit une réussite, il doit être capable de s’adapter rapidement aux changements de situation. Alors que nos usagers étaient surtout focalisés sur l’efficacité économique au moment de la crise financière et de la récession économique en 2008 et au cours des années suivantes, ils ont ensuite progressivement privilégié l’efficacité des vols en raison de la hausse des prix du pétrole et mettent à présent l’accent sur la capacité en raison de l’augmentation du trafic aérien. Mais au fil de ces évolutions, l’objectif principal de tous les partenaires du FABEC est de garantir que la navigation aérienne dans notre espace aérien dense et complexe se déroule en conformité avec les normes de sécurité les plus strictes. »
L'espace aérien du FABEC : 1,7 million de km2; 5,8 millions de vols contrôlés par an; 14 centres de contrôle (Area Control Centers); 88 aéroports